Violences sexuelles : le standard de l AVFT doit réouvrir !

L’AVFT, association spécialisée dans l’accompagnement des victimes de harcèlement sexuel au travail, a annoncé le 31 janvier qu’elle fermait son standard. Elle n’accompagnera plus de nouvelles femmes victimes. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a plus de moyens. Ce n’est pas acceptable. Interpellez le Président de la République !

J'interpelle Emmanuel Macron

Les femmes victimes de harcèlement sexuel au travail ont une association qui les accompagne, notamment sur le plan juridique. C’est l’AVFT. Le 31 janvier, l’association a annoncé la fermeture de son standard téléphonique. Pourquoi ? Trop d’appels et pas assez de moyens. Ce que cela implique ? Des centaines de femmes victimes n’auront au bout du fil qu’un répondeur. Les managers, syndicalistes ou témoins qui appelaient pour demander des conseils n’auront plus personne pour leur répondre.

Dans un pays où 20% des femmes ont déjà subi du harcèlement sexuel au travail, c’est une catastrophe.

Monsieur le Président, les associations qui accueillent les femmes victimes font un travail de service public. Elles ont besoin de votre soutien. Débloquez des moyens pour permettre à l’AVFT de réouvrir son standard.

Vous voulez faire plus ? Interpellez les parlementaires !

Signez la pétition lancée sur Change par Chloé Fontaine !


Une action lancée par Le Groupe F.