Le Luxembourg propose d’interdire le chalutage profond ! Et la France Madame Royal ?

Le Luxembourg, qui assure la présidence de l’UE jusqu’au 31 décembre 2015, a pris un virage courageux et inattendu en inscrivant le règlement pêche profonde parmi les priorités de son agenda et en proposant aux Etats membres de l’Union européenne d’interdire une fois pour toutes le chalutage profond au-delà de 800m de profondeur !

J'interpelle Ségolène Royal

Madame la Ministre,

L’Union internationale pour la conservation de la nature vient de classer deux des trois espèces profondes ciblées par les flottes de pêche françaises comme menacées d’extinction. Le bilan désastreux des pêches profondes s’alourdit chaque jour. N’attendez pas que le milieu marin profond soit transformé en désert pour le protéger !

Nous vous demandons, Madame la ministre, de soutenir publiquement et avec détermination la proposition de la présidence luxembourgeoise d’interdire le chalutage profond au-delà de 800 mètres. Il n’en coûtera rien à personne et vous prendrez ainsi une mesure concrète en faveur de la protection des espèces et des milieux marins les plus riches mais aussi les plus vulnérables de notre planète.

En espérant que vous respecterez la volonté de près de 900 000 citoyens signataires de la pétition de BLOOM demandant à M. François Hollande d’en finir avec cette méthode de pêche absurde, nous vous prions d’agréer, Madame la ministre, l’expression de nos sentiments distingués.