La France doit accueillir Julian Assange

Le lanceur d’alerte a demandé vendredi 3 juillet asile à la France. Accueillir Julian Assange, tout comme Edward Snowden est une exigence de courage et de souveraineté face aux pressions diverses, une nécessité démocratique vitale pour saluer le courage des lanceurs d’alerte et leur rôle si décisif dans la perspective d’un monde plus juste.

J'interpelle François Hollande

M.le Président,

Le rejet de la demande d’asile de Julian Assange illustre une certaine fébrilité et un manque de courage qui déshonorent notre République.

Nous nous scandalisons de la réponse -aussi immédiate que laconique- que vous avez apportez à la demande de protection formulée par Julian Assange dans une tribune parue dans le journal «le Monde».

La rapidité de la réponse constitue en soi un terrible aveu de faiblesse qui rappelle tristement l’interception illégale de l’avion du président bolivien par les autorités françaises qui craignaient que Snowden soit réfugié à l’intérieur.

Depuis les multiples révélations salvatrices de Wikileaks, son fondateur vit réfugié à l’ambassade d’équateur à Londres dans des conditions difficiles, incompatibles avec toute vie familiale et poursuite normale de ses activités.

Le rejet de la demande d’asile de Julian Assange est une atteinte claire et profonde aux valeurs de notre République, tant la situation qu’il subit est indigne et les risques de persécutions qu’il encourt son réels et nombreux. Pour rappel, Wikileaks a publié la semaine dernière les preuves d’une surveillance inacceptable de la NSA sur 3 présidents de la République français ainsi que de multiples acteurs économiques.

Accueillir Julian Assange, tout comme Edward Snowden est une exigence de courage et de souveraineté face aux pressions diverses, une nécessité démocratique vitale pour saluer le courage des lanceurs d’alerte et leur rôle si décisif dans la perspective d’un monde plus juste.

Nous vous appelons à revenir sur votre décision et à mettre enfin en œuvre les principes qui ont fondé le rayonnement moral de la France depuis des siècles : la justice, l’équité, et la protection des plus faibles.